Soutien au théâtre du Fust (Emilie Valantin)

Texte de la pétition de soutien au Théâtre du Fust, Montélimar :

"Malgré l'appui du Conseil Général de la Drôme, de la Région Rhône Alpes et de la DRAC/ministère de la Culture, sans oublier amis et publics de la ville, la compagnie du Fust vient d’être déclarée indésirable à Montélimar, par Franck Reynier et son adjoint à la culture.

Depuis plus de 33 ans, tout en maintenant des liens étroits avec sa commune, et en respectant ses missions locales, Emilie Valantin et son équipe ont contribué à l'essor actuel de la « marionnette » comme moyen d’expression et de création, et à la notoriété de Montélimar.

En France, la troupe a été programmée quatre fois officiellement au Festival d'Avignon, a joué à tous les niveaux du secteur culturel en France, et vient de mettre en scène une entrée au répertoire à la Comédie Française. Le Théâtre du Fust a également été nommé deux fois pour les « Molière ». La compagnie a souvent représenté la France à l'étranger, en festival et en tournées.

La reconnaissance nationale et internationale d'Émilie Valantin et du Théâtre du Fust-Montélimar fait mieux paraître l’absurdité des mesures de rétorsion prises à son encontre.

Parce qu’Émilie Valantin a apporté son soutien - à titre personnel - à une liste concurrente de celle du maire actuel lors des élections municipales, on vient de lui faire savoir que la subvention à sa troupe et les locaux (rénovés en 2001 avec des finances « multipartites » pour qu'elle y abrite et transmette son savoir faire) lui sont retirés. Les deux spectacles annuels présentés dans le cadre de la Régie municipale - dissoute dans la même épuration - sont déprogrammés.

A défaut d'obtenir du maire de Montélimar qu'il renonce à ce règlement de compte indécent et parce que dans un tel contexte, le Théâtre du Fust ne pourra sûrement plus assurer sereinement sa mission sur le territoire montilien, nous exigeons de lui que le Théâtre du Fust reste dans ses locaux jusqu'à ce qu'une alternative d'accueil, à hauteur du niveau et du potentiel artistique de la compagnie soit trouvée. Et ceci quel que soit le délai que pourra nécessiter une telle recherche.
Nous demandons aux pouvoirs public d'aider Emilie Valantin et son équipe à trouver un accueil digne de leur travail passé et à venir.

En prenant la défense d'Émilie Valantin et du Théâtre du Fust dans ce conflit avec la municipalité de Montélimar, nous n'entendons pas choisir un camp politique contre un autre. Nous entendons défendre des principes fondamentaux : la liberté de la création artistique d'abord. Le respect des droits civiques individuels ensuite."

 Pour signer la pétition, c'est ici

Plus d'informations sur le site www.lefust.com